Rapports et photos

En attendant que la Ligurie et la Sardaigne nous offrent de belles conditions, c'est encore une fois la France qui nous a laissé nous amuser. Trois jours de vent et de vagues à Carro, Martigues, qui nous ont permis de profiter de belles sessions de planche à voile, très utiles pour pratiquer le waveriding.

 

Planche à voile, reportage : Carro, Martigues (France), 28-30/10/2021

Carpe Diem (attrapez l'instant) ! J'ai désormais compris qu'il ne faut pas y réfléchir à deux fois, et lorsqu'un bon vent se profile, mieux vaut tout faire pour se débarrasser des engagements habituels du quotidien, et partir, profiter de la mer, du vent et ses vagues.

Alors, vu les bonnes prévisions depuis plusieurs jours, et compte tenu du dernier beau voyage en France du mois dernier (lire compte rendu), je suis parti mercredi soir, pour être à Carro, au premier rang, le jeudi 28. Et Carro a tenu ses promesses.

Mais passons, sans perdre de temps, au récit du voyage.

 

28 octobre 2021

J'arrive sur place vers 11h30. Le vent n'est pas encore rentré et la température est douce. J'en profite pour une balade relaxante, après le voyage depuis l'Italie. Mais il n'y a pas beaucoup de temps...

Le vent commence déjà à souffler vers 12h30, encore plus tôt que prévu par le modèle Arome. Je rencontre immédiatement Massimiliano, qui est arrivé ici d'Ancône ! Nous sommes les deux seuls Italiens aujourd'hui. Lui aussi est un globe-trotter, et ensemble nous parlons de la Galice, du Portugal, de l'Afrique du Sud, et de bien d'autres beaux endroits..... Il y a aussi un mec qui vient même d'un endroit plus éloigné, de la République Tchèque (chapeau !), ainsi qu'un gars allemand. Lentement, tous les autres locaux français arrivent.

Nous réfléchissons à la voile à choisir. Au final, je me décide pour l'Ezzy Wave 4.7 2021 (initialement gréé plus gros), et le Tabou Pocket 94 2016, équipé des ailerons K4. Combinaison 4/3, mains, pieds et tête nus.

Je rentre dans l'eau vers 13h30, et me mets immédiatement à planer.

 

Windsurf Carro France 29 004  Windsurf Carro France 29 005

Windsurf Carro France 28 001

 

 

Le vent est d'ESE, side off, dàns l'inside, un peu plus side, au large. Ce n'est pas particulièrement fort. Avec la direction, l'intensité explique pourquoi le vent n'est pas constant. Venant de l'intérieur des terres, et n'étant pas trop fort, les obstacles qu'il rencontre, avant d'atteindre la mer, le rendent instable. Cependant, il y a de bons moments où ça souffle mieux, et ça nous fait juste beaucoup nous amuser.

L'équipement est parfait. Comme d'habitude, le Tabou Pocket fait très bien son devoir, et, côté voile, je suis maintenant très confiant avec l'Ezzy Wave 2021 (lire le test).

Je rentre dans l'eau motivé, et je manœuvre assez bien. J'essaie de surfer sur les vagues encore et encore. Initialement, ils mesurent environ un mètre de haut. Je les surfe même en m'approchant très près du rivage, en attendant qu'ils deviennent plus raides. Mais aujourd'hui, c'est un Carro indulgent, et vous pouvez le risquer. Je m'entraîne à sortir du bottom carving, et en poussant avec le pied avant pour maintenir la vitesse. Il y a aussi de belles rampes pour sauter (voir vidéo). Les conditions seraient idéales pour essayer le forward loop (bien que bâbord amure ne soit pas mon côté préféré). Mais encore une fois j'hésite, et je saute seulement. Mais tôt ou tard, je pourrai vaincre la peur, et je ferai aussi entrer cette manœuvre dans mon répertoire.

Après une première heure, je sors de l'eau. Je me repose un peu, mange et prends quelques photos. Deux gamins d'une dizaine d'années, avec des planches Fanatic / Custom, et des voiles Duotone 2.8 font un show. Peut-être sont-ils des parents de Raphael Filippi, le solide rideur local français, qui a son home spot ici ? Eh bien, ils s'entraînent dans un super endroit. Il est toujours frappant de voir comment, ici en France, ils travaillent dur pour former de nouveaux champions de planche à voile, ou simplement des sportifs, capables de profiter au mieux de ce sport.

A 15h00, je retourne à l'eau et fais de la planche à voile pendant encore une heure et demie. Le vent s'est levé, et j'aplatis la voile pour dépower. Quand j'entre dans l'eau, cependant, je me rends compte que le vent est toujours instable. La hauteur des vagues a augmenté. Certains ensembles atteignent 2 mètres. L'endroit est bondé.

A la fin de la séance, je me rends compte qu'il faudrait que je devrais changer pour le 4.2. Mais je suis un peu fatigué maintenant, et je décide d'économiser de l'énergie pour le vendredi qui s'annonce assez intense, avec du vent fort

 

Windsurf Carro France 28 002

 

29 octobre 2021

Contrairement à ce qui était prévu, vendredi Carro propose une journée similaire à jeudi, avec un vent autour de 20 nœuds, un peu instable, jusqu'à environ 16h00, plus fort dans la suite de l'après-midi.

Cependant, je m'amuse avec deux belles séances, avec le même matériel que le jour d'avant. Je continue à expérimenter en surf, même si le bottom turn tribord amure n'est pas mon préféré. Les conditions sont vraiment très didactiques. Je continue à surfer les vagues, même près du rivage, parfois plus au près, devant le mythique "Le Marin Surfshop", d'autres fois plus sous le vent. Aujourd'hui, les wipe-outs ne sont pas trop dangereux. En sortant du bottom, j'essaie de maintenir la vitesse, en remontant en switch stance sur le mur de la vague. Je regarde les meilleurs et les pros. Dans des spots comme ceux-ci, avec des riders de haut niveau autour, il y a toujours beaucoup à apprendre. Aujourd'hui encore, le vent est side off, presque side off. Les vagues, cependant, ne sont pas parallèles au rivage, et donc le vent est légèrement side on au-dessus de les vagues. Il n'est pas facile pour moi d'effectuer le cut back dans ces conditions. Ensuite, je regarde Antoine Martin (F-193), qui tourne la planche à plusieurs reprises avec un rayon serré, et j'ai l'impression d'être un idiot.... Je remarque qu'Antoine (voir photo de la slidegallery) pousse beaucoup avec son front jambe tendue, sur le mur d'onde sortant du bottom, et dans le cut back. Je dois essayer.

En m'inspirant d'un petit garçon que j'ai vu la veille (voir vidéo ci-dessous), j'essaie de virer de bord, anticipant beaucoup le changement de côté, et ressortant backwinded, la planche glissant toujours. Et dans certains cas, je réussis ! Petites satisfactions. Je me rends compte que je continue de m'améliorer. Comme j'aimerais retrouver vingt ans, rattraper le temps perdu....

L'après-midi, lors de la deuxième session, il y aurait aussi de belles vagues à prendre (même si, de ce point de vue, ce n'est pas le meilleur Carro). Cependant, entre-temps, tout le monde des riders est arrivé sur place, et souvent, au moment du bottom, sous le vent dans la vague, il y a souvent d'autres riders, ou naufragés, qui m'obligent à changer mon cours. Il y a aussi un phénomène... qui jibe juste sous le vent de moi, pour voler une vague que je surfe déjà. Je crie ....

Les pros sont également arrivés, dont Antoine Martin, Adrien Bosson, Antony Ruenes, des martiens qui se démarquent immédiatement des autres. Adrien et Antony montrent que le Carro est aussi un spot de freestyle...., ou plutôt que les deux disciplines s'hybrident désormais. Je remarque aussi un petit garçon, Fra3003, qui montre aussi un excellent style, et déjà de bons sauts. Encore une jeune promesse française.

Mais la France est belle pour une autre raison aussi. Sur place, il y a des rideurs de 10 à presque 70 ans. Chacun, avec son style et son équipement, neufs ou vintage.

A 16h30 je sors de l'eau. Il y aurait toujours du vent pour moi, juste pour le 4.2, mais j'économise de l'énergie. Le modèle Arome promet un samedi matin avec vent tres fort....

 

Windsurf Carro France 29 003

Windsurf Carro France 29 007 

 

30 octobre 2021

Comme prévu, jour de Gale.....

J'arrive sur place à 9h30 ; il pleut légèrement. Dans l'eau, Loïck Lesauvage, F780 montre déjà son talent. A la plage, je mesure 25 nœuds en moyenne, et au moins 36 sur les rafales. Au large, en mer, il y en aura sûrement 40, en rafales. La surface de l'eau alterne des clapot, des moments où elle est plus plate, et d'autres, où soudain s'élèvent des rampes très raides de 3 mètres. Plus au large, la mer est très agitée et immense. Le vent vient du SE, et plus tard il tournera aussi du SSE. Les conditions sont plus propices aux sauts en hauteur qu'au surf. Et en fait, Loick fait des allers-retours à la recherche de la bonne vague pour un grand saut. À un moment donné, en effet, il effectue un push loop into forward vraiment remarquable (voir la séquence de photos dans la galerie de diapositives). Ici, en novembre (du 12 au 21) un événement PWA aura lieu, et les pros doivent s'entraîner.

Je médite sur quoi faire.

 

Windsurf Carro France 30 010

Windsurf Carro France 29 005

 

 

Les conditions sont exigeantes physiquement, même si la première fois que je suis sorti ici c'était encore pire (lire le rapport). Je pourrais faire une session de 30 minutes / 1 heure d'adrénaline pure, pour la gloire. Mais pour moi ce ne serait pas très didactique, je crois. Je pourrais même me blesser lors d'un saut, ou faire des dégâts.

Au final, j'abandonne ma séance. J'essaie de parcourir d'autres spots plus à l'est, en vain. Il pleut à verse.....

Avec le recul, voyageant en voiture sur le chemin du retour en Italie, je regrette un peu de ne pas en avoir profité pour sortir. Parfois, même des séances, avec un couteau entre les dents, sont instructives (et mémorables). A d'autres égards, je suis très heureux et satisfait des deux jours précédents....

Je quitte la France, presque inondée, sous une pluie battante que je n'ai jamais vue ici. J'espère que ça ne fera pas de dégâts....

Je passe Cannes, sur l'autoroute, et on dirait que c'est sur le périphérique de Milan un jour de pluie, en décembre... Ce n'est pas l'habituelle France lumineuse et colorée que je quitte quand je reviens de mes voyages, quand je profiter du mistral.

La prochaine fois, j'aimerais essayer le Carro aussi avec un fort Mistral.

Au Revoir. Fabio

Cliquez ici, pour la galerie de diapositives du 28, et cliquez ici pour la vidéo du même jour.

Cliquez ici, pour la galerie de diapositives du 29, et cliquez ici pour la vidéo du même jour.

Cliquez ici, pour la galerie de diapositives du 28, et cliquez ici pour la vidéo du même jour.

 

Visitez le forum Waterwind, et rejoignez notre communauté..

Devenez supporter et accédez à tous les contenus réservés!

Êtes-vous un windsurfer passionné? Voulez-vous collaborer avec nous? Lisez ici, puis!

Si vous souhaitez parrainer Waterwind, et faire de la publicité avec nous, ou placer votre bannière dans cet article, contactez-nous.

Achetez nos gadgets!

(La traduction française de cet article a été faite principalement avec google translate. Si vous voulez aider à l'améliorer, écrivez-nous). 

 

 

Ce site utilise des cookies, y compris de la part de tiers. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur l'un de ses éléments, vous autorisez l'utilisation de cookies. Si vous voulez en savoir plus, consultez la Politique sur les cookies.