Rapports et photos

Probablement, c'était le Peler le plus fort que j'aie jamais attrapé au Prà de la Fam, puisque je navigue à cet endroit du lac de Garde. Décidément, une session de planche à voile musclée, et de nombreuses heures dans l'eau.

 

Planche à voile, reportage: Peler extra fort au Pra de la Fam (Lac de Garde) - 6/11/2021

C'était prévu fort, mais c'est allé au-delà des attentes. En effet, les conditions météorologiques étaient parfaites pour le Peler : neige fraîche sur les montagnes au nord du lac, entraînant des températures nocturnes très basses, là-bas ; eau du lac encore à 13-14 °C, et journée ensoleillée.

Ainsi, lorsque le soleil se leva derrière le Mont Baldo, au Prà un vent orageux se mit à souffler.

Je suis sorti avec l'Ezzy Elite 3.7 2019, d'abord avec un profil de vent moyen (pour sa gamme), puis, après les premières bords, plat le plus possible. Mais, aujourd'hui, la bonne voile pour moi aurait été la 3.3. Quant à la planche, j'ai utilisé ma Tabou Da Curve 80 2016, réglée comme un thruster avec des ailerons K4. Je n'ai jamais gagné autant d'eau au près, avec le Tabou Da Curve 80, au Pra', qu'aujourd'hui.

Séance avec le couteau entre mes dents.

 

Ce qui nous a le plus surpris, c'est la durée du vent fort. Je suis entré dans l'eau peu après 8h00, et jusqu'à 10h30, j'étais constamment surpuissant avec le 3.7 ! Peut-être, aujourd'hui, le spot de Toscolano, plus au Sud, aurait-il été meilleur (vent assez fort sans être si furieux...). J'ai aussi entendu dire que certains rideurs sont même sortis avec de petites voiles à Desenzano, à l'extrémité sud du lac, avec le vent du nord, ce qui n'est pas si courant, là-bas.

 

Windsurf Pra Garda 003 Windsurf Pra Garda 001

Windsurf Pra Garda 008

 

 

Conditions exigeantes et très physiques, dans lesquelles manœuvrer demande technique, entraînement et expérience. J'ai fait de mon mieux. Mais je ne compte que 10 % de manœuvres fluides, comme je les aime.

Le rideur local Simone Grezzi, qui s'est beaucoup amusé, a fait preuve d'entraînement, de technique et d'expérience en abondance, a offert un bon spectacle (voir la galerie de diapositives qui lui est spécifiquement dédiée).

Michael Silgoner a souvent roulé devant moi, faisant un forward loop tous les 50 mètres (et puis, après, à la plage, il m'a expliqué quelques trucs à essayer - merci Miki).

Comme toujours, un groupe important de rideurs autrichiens et allemands, dont certains affichent vraiment un haut niveau.

Mais l'honneur revient aussi au reste de l'équipage, qui s'est battu avec acharnement.

J'ai mis fin à mes parties à 12h45, alors que je planais encore, parfois, à 3,7 et 80.

Ciao. Fabio

 

Cliquez ici, pour la riche galerie de diapositives de la session.

 

Visitez le forum Waterwind, et rejoignez notre communauté..

Devenez supporter et accédez à tous les contenus réservés!

Êtes-vous un windsurfer passionné? Voulez-vous collaborer avec nous? Lisez ici, puis!

Si vous souhaitez parrainer Waterwind, et faire de la publicité avec nous, ou placer votre bannière dans cet article, contactez-nous.

Achetez nos gadgets!

(La traduction française de cet article a été faite principalement avec google translate. Si vous voulez aider à l'améliorer, écrivez-nous). 

 

 

Vidéo de la séance

 

 

Ce site utilise des cookies, y compris de la part de tiers. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur l'un de ses éléments, vous autorisez l'utilisation de cookies. Si vous voulez en savoir plus, consultez la Politique sur les cookies.