Rapports et photos

Enfin, nous sommes retournés à la Coudoulière! Le spot de waveriding bien connu du Sud de la France nous a offert deux journées intenses de planche à voile, avec du soleil, du vent et des vagues, dans un paysage toujours passionnant.

 

PLANCHE A VOILE, REPORTAGE: COUDOULIERE, FRANCE, 16-17 SEPTEMBRE 2022

J'étais absent de la Coudou depuis environ un an. En plus, j'avais la nostalgie de la mer et des vagues, que je n'avais pas vues depuis le dernier  voyage en Galice, en juillet dernier .

Alors, avec mes amis, Adriano et Marco, nous avons organisé ce court voyage de deux jours, en utilisant le "puissant" véhicule mis à disposition par Adriano, c'est-à-dire son Volkswagen Transporter, qu'il a lui-même transformé en une sorte de camping-car.

Une fois sortis du trafic milanais, le trajet vers Six Fours est vite passé grâce à notre chat, malgré les 33 degrés que le thermomètre enregistrait encore vendredi dans le sud de la France.

Nous sommes arrivés à la Coudoulière après 15,00 heures ; le spot était assez fréquenté , malgré la journée en milieu de semain.  Température entièrement estivale (28-30 degrés).

Comme prévu, le vent, à notre arrivée, nous a semblé fort, mais pas violent, et plutôt orienté de NW (et non de W, comme prévu). 

Marco et moi avons gréé une 4.2 (un Ezzy Elite 2019, quant à moi ; un Goya Guru, quant à Marco), tandis qu'Adriano a opté pour un 4.4, assorti à son Fanatic quad 79. Côté planches, j'ai opté pour le Tabou Da Curve 88 2020, Marco pour son fidèle Quatro Mini 94, tous deux équipés d'ailerons avec thruster set up. Vu la chaleur, combinaisons légères : 3/2 pour moi ; Adriano est même sorti avec un corsage en néoprène et un maillot de bain; dans l'eau, nous avons vu plusieurs shorties et des torses nus. Eau encore chaude. A 16h00 nous sommes entrés en action.

 

Planche à voile Coudoulière France 004 Planche à voile Coudoulière France 002

Planche à voile Coudoulière France 001

  

  

Le vent était plutôt instable, avec des moments où il était décidément plus fort (mon 4.2 était assez plein), alternant avec d'autres où le vent devenait plus faible, ou momentanément orienté plus par l'Ouest. Je crois avoir compris que lorsque le vent est orienté du NW (théoriquement, une meilleure direction pour le Coudou, car il souffle plus side), s'il n'est pas particulièrement fort, descendant des collines côtières, il atteint le spot de manière plus perturbée et instable, tant en termes d'intensité que de direction.

Petites vagues (premier jour de vent), autour de 1 mètre, pas faciles et évidentes à attraper, du moins pour moi. Après les sessions à Moulay et en Galice, avec du vent side/side-off, il n'a pas été facile de s'habituer, encore une fois, aux conditions de la Coudou, side-on, qui demandent de la technique et de la malice pour revenir à la lèvre de la vague, après le bottom turn, en switch avec le point d'écoute vers l'avant. De plus, il faut faire du "slalom" parmi les nombreux naufragés...., parfois présents au milieu des vagues (moi parmi d'autres, parfois), ou faire attention à mon ami...., bien décidé à dropper ma vague..... Pour chercher la partie raide des vagues, il fallait aller aussi proche que possible jusqu'aux falaises du Cap Nègre, avec le risque d'aller pêcher les oursins en cas de chute... Mais c'est tout partie du jeu.

Quelques belles vagues, dans le ride de sortie, m'ont permis quelques beaux sauts en hauteur, avec la proue dans le ciel: en y avoir pensé à temps, ils auraient pu être une tentative de back loop.

Pour le reste, au milieu de la mer, niveau d'eau un peu choppy (agité), vu l'absence de vagues importantes, et les nombreux rideurs présents.

Nous sommes restés dans l'eau jusqu'à 19h00, et nous nous sommes bien amusés, malgré des conditions moins qu'idéales. La mer est belle, surtout les jours comme ceux-ci, et dans tous les cas, aussi petites soient-elles, les vagues sont toujours une valeur ajoutée en planche à voile.

Conditions fondamentalement faciles et sûres. Adriano a repris confiance avec le spot où il n'a pas surfé depuis longtemps.

Nous avons passé la nuit à l'Hôtel Le Clos des Pins, qui s'est avéré être une bonne alternative économique, aux lieux classiques, tels que Première Classe et B&B Hôtel à La Seyne Sur Mer, qui ont récemment posé quelques problèmes de sécurité ( lire le rapport de mon dernier voyage en France, en février ).

Pour le samedi 17, les prévisions ont changé plusieurs fois. La direction du vent de NW était certaine, mais l'intensité était incertaine : selon les premières prévisions, on s'attendait à du vent très fort, puis atténué, selon Arome, vers samedi. 

 

Planche à voile Coudoulière France 002

Planche à voile Coudoulière France 006

Planche à voile Coudoulière France 009

Planche à voile Coudoulière France 008

 

Au final, une autre journée très similaire à vendredi est sortie en termes de qualité du vent. Nous sommes sortis tous les trois avec le même matériel que le vendredi.

Vent fort au petit matin (3,7-4,0 voiles, pour les premiers coureurs entrant dans l'eau), puis une forte baisse mais passagère en milieu de matinée, puis une nouvelle augmentation du vent en milieu de journée. Mais le truc sympa, c'est que samedi, enfin, on a pu s'éclater avec des vagues bien plus belles, d'une taille plus intéressante, autour de deux mètres, avec quelques sets sur deux mètres et demi, près du Cap Nègre. Au moment où le vent s'est levé en milieu de journée, les conditions se sont avérées parfaites. L'air était plus frais, comme prévu, avec des températures comprises entre 18 et 24 degrés, selon l'heure de la journée. Combinaison 3/2 puis 4/3, pour moi, même si quelques shorties ont encore été vus (car l'eau, bien sûr, est restée chaude).

Ayant repris confiance, j'ai réussi à surfer quelques très belles vagues, même si j'ai dû en laisser plusieurs avec d'autres rideurs au près, ou en dessous de moi, au début du bottom turn. Je ne suis pas du genre à chercher des ennuis inutiles ; et j'essaie toujours de respecter les droits de passage, ou de prendre une distance de sécurité adéquate. Parfois, dans le creux des vagues, avec peu d'eau (environ 1 mètre), et fond marin visible, j'ai parfois eu peur d'entendre le "tum" de l'impact des l'ailerons contre quelques rochers, mais, au final, ça s'est toujours bien passé; y compris dans le cas où j'ai perdu le matériel, à cause d'une vague qui me l'a arraché. Une baignade rapide m'a permis de le récupérer rapidement. Une Coudoulière qui pardonne ...

 

Sur place, plusieurs visages connus, ou en tout cas assez connus parmi les habitués français du spot, qui, je dois le dire, font toujours preuve d'une grande habileté à savoir tirer le meilleur parti de ces vagues, malgré les conditions side on (  voir la galerie de diapositives que j'ai photographiée depuis Cap Negre  ). Entre autres, Corrado de Turin, Ezio Papalia, et le local rideur, Guillame, toujours accueillant.

Vers 13h00, nous avons fait une pause pour déjeuner, pour récupérer un peu d'énergie, avec l'idée de faire une dernière session, et de passer, Marco et moi, aux petites planches.

Malheureusement, lorsque nous sommes revenus dans l'eau, le vent a momentanément baissé, pour repartir plus tard. Avec ma planche de 80 litres, j'ai eu du mal, risquant même quelque chose devant la falaise du port, pour maintenir la glisse et à éviter les grosses vagues devant, envisageant également une rotation momentanée de l'Ouest ; Je suis passé devant la falaise à la sortie, à environ 20 mètres.... (je pense...., car je n'osais pas regarder). Je suis bientôt retourné à la plage, avec l'idée de retourner à nouveau avec ma 88. Mais Adriano m'a dit qu'entre-temps, il était presque 15,00 heures, ce qui était plus ou moins le moment de commencer à penser à rentrer à la maison. De plus, la fatigue des deux jours commençait à apparaître.

Marco "Duracell" est resté dans l'eau pendant près d'une heure (il est retourné à sa planche 94), tandis qu'Adriano et moi sommes allés dégréer et ranger notre équipement.

Avant de partir, avec Adriano, nous sommes allés à la plage pour regarder la mer, qui était ridée par le vent, avec les silhouettes sombres des îles, se détachant au-delà du miroir argenté de la mer. La mer calme est agréable, mais nous aimons encore plus la mer secouée par le vent : elle nous semble un être vivant avec lequel entrer en relation. Heures heureuses...

Nous sommes repartis à la maison, vers 16h00, un peu courbaturés (le waveriding c'est sain...), mais satisfaits du voyage. Cette fois aussi, cela en valait la peine, avec la valeur ajoutée d'une bonne compagnie. Entre une bière et une autre..., à 22h30 nous arrivons à Milan.

Maintenant, il va falloir bien s'entraîner, au vu des ondes de tempête d'automne, à prendre peut-être, parfois, même dans ma chère Sardaigne.

Aloha. fabio

Cliquez ici, pour la slidegallery du 17 septembre 2022

 

Visitez le forum Waterwind, et rejoignez notre communauté..

Devenez supporter et accédez à tous les contenus réservés!

Êtes-vous un windsurfer passionné? Voulez-vous collaborer avec nous? Lisez ici, puis!

Si vous souhaitez parrainer Waterwind, et faire de la publicité avec nous, ou placer votre bannière dans cet article, contactez-nous.

Achetez nos gadgets!

(La traduction française de cet article a été faite principalement avec google translate. Si vous voulez aider à l'améliorer, écrivez-nous). 

Courte vidéo avec la GoPro

 

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
DoubleClick/Google Marketing
Accepter
Décliner
Facebook
Accepter
Décliner
Quantcast
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
AddThis
Accepter
Décliner