Rapports et photos

Enfin, je suis allé tester Moulay, au Maroc, spot historique de windsurf, pour un waveriding incroyable. Le spot m'a offert, à mon ami et moi, de nombreuses heures dans l'eau, et dans les vagues, et le séjour à Essaouira a été une véritable immersion dans le monde arabe, avec ses coutumes et ses traditions.

 

PLANCHE A VOILE, REPORTAGE : MOULAY ET ENVIRONS, MAROC (4-13/06/2022)

En 2012, j'apprenais à planer à Porto Pollo, en Sardaigne. En 2022, je suis à Moulay (lire aussi la  revue détaillée du spot ).

 

Samedi 4 juin.

Premier jour au Maroc : déjà bien rempli "d'aventures"....
Pour trouver la location de la voiture, nous traversons tout le parking devant l'aéroport de Marrakech, et nous découvrons que le "bureau" de location est une voiture garée sous un arbre... Un garçon aux chapeaux tressés nous accueille, nous livre la voiture, et nous dit : "faites attention aux flics". On comprendra bientôt....

Sur le chemin d'Essaouira, nous avons faim. Nous nous arrêtons dans un café, où un petit bonhomme nous prépare une exquise omelette à manger directement de la marmite en la prenant avec le pain..., accompagnée d'un thé à la menthe. Nous dépensons 60 Dirhams en tout (6 euros). Bienvenue au Maroc!

En chemin, il y a de nombreux policiers avec des radars mobiles. Peu après une ville, deux d'entre eux nous arrêtent. Ils disent que nous roulons à 72 km/h avec une limite de 60. Nous négocions une amende de 40 Dirhams, sans reçu.... Encore une fois, bienvenue au Maroc !

Nous arrivons à Essaouira, où Edith nous accueille et nous remet l'appartement, situé dans la résidence Mogador. Excellent dîner de poisson dans leur restaurant, situé dans l'hôtel Riad Zahra adjacent.

 

Dimanche 5 juin.

Aujourd'hui, nous découvrons Moulay pour la première fois, et cela nous paraît encore un endroit assez sauvage... Piero, un italien campé ici avec son camping-car, nous raconte alors qu'il y a 30 ans, quand le spot était encore moins équipé , pendant l'été, une communauté d'environ 200 personnes campait ici, venant de toute l'Europe ; et tout s'est passé...

Le matin, nous naviguons avec le 4.2 (Ezzy Elite pour moi), pour essayer le spot et l'après-midi avec le 3.7, pleine puissance. En milieu d'après-midi, petite mais belle vague ; puis surface d'eau progressivement plus agitée, à cause du vent fort. Le spot s'avère tout de suite très didactique pour le waveriding, du moins dans ces conditions.

 

Planche à voile Moulay Maroc 007 Planche à voile Moulay Maroc 006

Planche à voile Moulay Maroc 003

 Planche à voile Moulay Maroc 001

 

 

       

Les enfants de Moulay sont un spectacle à apprécier. Certains d'entre eux, avec du matériel ancien et improvisé, tentent de faire de la planche à voile près du rivage. D'autres vendent des chapeaux de laine et d'autres objets artisanaux simples. J'achète immédiatement un de leur chapeau.
Si vous venez ici et que vous avez des accessoires de planche à voile dont vous n'avez pas besoin (pied de mât, rallonge, petite voile, etc.), apportez-les et donnez-les aux enfants du coin. Vous les rendrez heureux !

 

Lundi 6 juin.

Encore une journée de vent fort et de vagues. Nous profitons de la matinée avec un ciel bleu clair et un vent moins intense. Avant de commencer notre session, nous discutons agréablement avec Piero, qui est arrivé ici de Bologne en camping-car et c'est un grand connaisseur des lieux, des us et coutumes du Maroc.
Je navigue avec le Ezzy Wave 4.7 pendant deux heures, n'étant correctement propulsé que la première heure (ensuite, la voile est un peu grosse pour la vitesse du vent).

La séance est très amusante.
Puis, déjeuner à la maison, exploration des spots d'Essaouira et de Sidi Kaouki (vent trop fort ici), et coucher de soleil à nouveau à Moulay, avec un vent très fort (Ezzy Elite 3,7 pleine puissance), qui commence à laisser des traces sur nos bras. Je reviens au rivage la langue tirée....

 

Mardi 7 juin.

Un jour pour se souvenir ....

Le matin, nous entrons dans l'eau vers 10h00, à marée haute mais descendante. Je grée le Ezzy Elite 4.2 en acceptant d'être un peu faible dans la première partie de la séance, et bien alimenté dans la seconde. Donc c'est. Niveau d'eau régulier, entre les vagues, et bonnes vagues de 1 mètre et demi, marrant pour du bon waveriding.

Je commence aussi à éxécuter le fast tack sur la planche de 80 litres ! Je dois trouver le courage de tourner le forward loop. Un magnifique ciel bleu domine la scène. Je sors à 12h30. Pour le déjeuner, nous rentrons chez nous à Essaouira. Je m'endors.

Ensuite, nous partons voir Essaouira et sa Médina, qui est spectaculaire !
Ensuite, nous retournons à Moulay. Matteo, mon ami qui participe également aux vacances, souhaite profiter d'une séance au coucher du soleil. Je n'aimerais pas entrer dans l'eau. Je suis fatigué et satisfait.

Mais.... Quelles vagues ! Je grée le 3.7, en tirant bien le hale-bas, mais pas trop le outhaul. Vagues de 3 mètres. J'en attrape des incroyables .

Nous revenons au rivage après environ une heure, avant que le vent ne commence à trop baisser pour 3,7 et nous terminons notre session juste avant que le soleil ne rentre dans la mer. Sur la plage, je découvre que mes tongs ont été volées ! Nous allons dîner au restaurant Caffè Berbere, à Essaouira, dans la Médina. Une journée dont on se souviendra longtemps se termine en beauté.

 

Planche à voile Moulay Maroc 010

Planche à voile Moulay Maroc 005

 

Mercredi 8 juin.

Le premier des deux jours avec un vent très fort est prévu. Le matin, je m'amuse avec ma Ezzy Elite 4.2, tant que je peux le tenir. J'essaie la forward loop. Dans une des tentatives, j'atterris sur mon oreille.... Le casque que je possède ne me protège pas assez sur ma tête, de côté. Si je veux continuer à essayer, je ferais mieux de le changer. Je surfe encore de très belles vagues aujourd'hui. Quel plaisir le waveriding, quand c'est comme ça.

Le récif sous le vent fonctionne bien. Et je comprends que la meilleure condition est avec la marée montante (mais même avec la marée descendante, ce n'est pas si mal -  lisez la critique pour plus de détails  ). A marée haute et par vent fort, le spot offre surtout des conditions de bump and jump. A marée basse, généralement tous les riders restent à terre (sauf quand une bonne houle arrive sur le spot).

Le spot se remplit peu à peu. Je borde la voile pour gérer le renfort au vent, mais quand je me rends compte que j'ai du monde tout autour, même sur la vague, et que j'ai du mal à tenir le 4.2, je sors de l'eau, après 2h45 de session , satisfait.

Nous déjeunons au Caffè - Resto sur place avec Piero et Loris (un autre vénitien qui est en vacances ici depuis des semaines), puis nous rentrons chez nous à Essaouira pour nous reposer. Passer toute la journée à Moulay sous le soleil et le vent vous étourdit.

L'après-midi, au retour il y a 40 nœuds, et des vagues presque hautes. Le vent est trop fort. On espère au coucher du soleil avec une baisse de vent, mais ça va continuer comme ça jusqu'à 20h30. Nous n'allons pas dans l'eau, mais ça va. Nous avons beaucoup surfé ces jours-ci.

On se lève, devant le centre de Boujma Guillol, pour admirer le spectacle mis en scène par Yves Masnada, un solide local, vainqueur des IWT amateurs, ici, il y a quelques années. Il est fantastique. Forward et back loop super hautes. Virages ultra rapides. Jibes sur la vague. Radical!! Surfant sur les vagues. Chapeau. Force et technique dans des conditions fortes.

Dîner au Restaurant Layounne, à Essaouira !

 

Planche à voile Moulay Maroc 008

Planche à voile Moulay Maroc 011

 

Jeudi 9 juin.

Nous nous réveillons et il y a déjà un beau vent.... Comme je l'avais prédit, nous devrions profiter du spot tôt le matin, avec un vent pas trop fort et juste avant le pic de la marée haute. Arrivés à Moulay, le vent est déjà fort, mais beau. Piero est déjà dans l'eau. Je grée le 4.2 et entre dans l'eau. Première demi-heure, je profite de la session, même si les vagues commencent à se dégrader un peu. Ils deviennent raides trop près de la plage. Ensuite, le vent se lève définitivement.

Il n'est plus possible de faire le bottom turn, car le vent pousse trop la voile. Mais j'essaie quand même de surfer. Dans un cut back sur une petite vague qui faiblit et déferle, je tombe et me retrouve avec mon épaule sur le bord arrière de le wishbone. Aïe, quel succès ! Pour l'instant, ce n'est pas si mal. Mais je suppose que je vais ressentir de la douleur, après quelques heures !

Je sors de l'eau pour gréer le 3.7. Je rentre vite dans l'eau, mais c'est gros aussi, et j'ai mal à l'épaule, et ça ne me permet pas de bouger librement, donc en toute sécurité.
Je sors définitivement. J'espère récupérer bientôt, sinon pour une éventuelle session de coucher de soleil dans l'après-midi, du moins pour le lendemain, vendredi, où une condition épique est attendue (belle houle et vent moins fort).
Nous déjeunons avec Loris qui nous raconte sa vie...

L'après-midi toujours du vent photonique et nous n'entrons pas dans l'eau. Mais, ça va mieux, puisque, enfin, on se repose.....

Vendredi 10 juin.

Ils prédisent un vent plus léger. Le pic de la marée haute est à 11h25. Nous entrons dans l'eau peu après 9h30 ; quant à moi, avec le 4.2. Les vagues sont belles car il y a une bonne houle, mais le vent est un peu faible. Nous naviguons principalement en flottant, ce qui pour mon épaule douloureuse n'est pas le meilleur .... Je pensais que je ne pouvais même pas entrer dans l'eau, et à la place j'arrive à faire la séance, mais l'épaule me fait mal, et ça m'affecte. Je sors de l'eau à 11h30. Sortie conservatrice et prudente.

L'après-midi, les conditions devraient être meilleures.
Omelette marocaine au Caffè Resto tenu par Bruno et Cecile, et à 14h30 on retourne dans l'eau. Avec le recul, il aurait été préférable d'entrer dans l'eau immédiatement après le pic de la marée haute, avec de très belles vagues et une voile de 4,7.

A 14h30, j'entre avec mon Ezzy Wave 4.7 2021. La marée est descendante. Cette fois donc, par précaution, j'enfile les chaussures de surf. Ces jours-ci, à part la première session, j'ai toujours fait de la planche à voile pieds nus, sans aucun problème.

La houle est bonne, le vent encore faible, mais ensuite il va monter.
A marée descendante, le spot est beaucoup plus traître, surtout sous le vent. Mieux vaut ne pas être trop gourmand, car quand les vagues écument, dans cette zone, le fond marin est constitué d'un récif irrégulier, et vous avez peu d'espace pour empanner ou virer de bord. La zone de vague au vent fonctionne mieux et est plus sûre ; en fait, la plupart des rideurs dans l'eau y sont concentrés.

Je fais peu. L'épaule me fait mal, et ça me dérange et me rend nerveux. Ça fait mal de virer de bord, ça fait mal de sortir en tenant le wishbone uniquement avec les bras, pour passer par-dessus les mousses/deferlantes qui sont puissantes. Je sors à 16h00, avant que la marée ne baisse trop. En deuxième partie d'après-midi, la partie au vent du spot offrira des conditions épiques : des vagues d'environ trois mètres, bien espacées, et du vent pour 4.2.

Matteo, mon compagnon de voyage, fait tout. Il surfe quelques vagues notables, et en fin de session il perd également dans les vagues le matériel qu'il a loué à Boujma, et nage pour le récupérer. Il revient à terre en marchant sur le récif sans trop de dégâts. C'est toute l'expérience.

 

En fin d'après-midi, Soufiane Sahili, bras droit de Boujma à la direction du centre de location, et Yves Masnada entrent dans l'eau.

Soufiane est impressionnant. Il surfe également logo hautes vagues qui déferlent juste avant le récif sous le vent, presque entièrement découvert à marée basse. Un timing et une technique parfaits lui permettent de faire des bottoms et cut backs radicaux (voir photos et vidéos prises par mes soins), pour clôturer par un jibe sur les mousses, en équilibre, juste avant les rochers. Puis, dans la phase finale de la séance, il s'amuse à effectuer des back loops et des push loops. Il est incroyable.

 

Planche à voile Moulay Maroc 015

Planche à voile Moulay Maroc 017

Planche à voile Moulay Maroc 018

 

Samedi et dimanche 11-12 juin.

Les deux derniers jours, le Maroc ne nous donne pas de vent. Nous en profitons pour explorer et en apprendre davantage sur Essaouira et la côte au sud.

A Essaouira, on prend le petit déjeuner à la pâtisserie "Driss", on se promène dans les ruelles, on entre dans les boutiques, et on visite le port. Ce dernier est une expérience profonde du monde oriental, pour le babel des gens occupés à vendre, acheter, charger et décharger, etc.; pour la forte odeur du poisson exposé, juste pêché, et pour les miasmes provenant du trottoir. Ils nous proposent de manger du poisson fraîchement pêché, grillé, dans une échoppe du port, mais nous préférons le manger dans celles juste devant l'entrée du port, ne serait-ce que pour ne pas supporter l'odeur nauséabonde du fond.

Le samedi après-midi, nous allons voir le Cap Sim, un spot de planche à voile et de surf, intéressant mais inconfortable à atteindre (long chemin de terre final), et nous visitons la plage de Sidi Kouki. 

Le dimanche, de plus, nous faisons un voyage à Imssouane, à 1h30 en voiture, au sud d'Essaouira, un lieu pittoresquement suggestif, et avec quelques maisons méditerranéennes sur la plage (mais aussi avec trop de déchets dans certaines parties de la plage). Mais surtout, un spot de surf avec des vagues spectaculaires (du moins, avec une bonne houle).

 

Planche à voile Moulay Maroc 012

Planche à voile Moulay Maroc 013

Planche à voile Moulay Maroc 014

Planche à voile Moulay Maroc 019

Planche à voile Moulay Maroc 020

 

Les vacances touchent à leur fin. Il est temps de commencer l'emballage.

Les comparaisons et les bilans sont inévitables à la fin de cette aventure.

L'Afrique du Sud reste inégalée, en termes de places disponibles et d'expérience de voyage à 360 degrés. La vague omanaise est probablement la meilleure que j'aie jamais surfée (mais Masirah, à part la planche à voile, n'offre presque rien d'autre). Les vues de la Galice et du Portugal ne sont pas à discuter. 

Mais Moulay nous a fait vivre une belle expérience parmi les vagues : c'est très didactique, et ça nous a donné beaucoup de vent et beaucoup de sessions cette semaine.

Tôt ou tard, je reviendrai.

Inscialla. fabio

Cliquez ici, pour les slidegalleries des sessions de planche à voile : 5 juin ; 6 juin ; 7 juin ; 8 juin , 9 juin .

Cliquez ici, pour la diaporama des panoramas d'Essaouira et ses environs

 

Visitez le forum Waterwind, et rejoignez notre communauté..

Devenez supporter et accédez à tous les contenus réservés!

Êtes-vous un windsurfer passionné? Voulez-vous collaborer avec nous? Lisez ici, puis!

Si vous souhaitez parrainer Waterwind, et faire de la publicité avec nous, ou placer votre bannière dans cet article, contactez-nous.

Achetez nos gadgets!

(La traduction française de cet article a été faite principalement avec google translate. Si vous voulez aider à l'améliorer, écrivez-nous). 

 

 

D'autres vidéos sur nos sessions restent à monter. Restez à l'écoute! 

 

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
DoubleClick/Google Marketing
Accepter
Décliner
Facebook
Accepter
Décliner
Quantcast
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
AddThis
Accepter
Décliner