Rapports et photos

Abonnez-vous à nos newsletters!

Ne manquez pas notre actualité: abonnez-vous à notre newsletter en anglais!
J'accepte la Politique de confidentialité
0
0
0
s2sdefault

Une journée audacieuse, mais avec une fin heureuse, celle du 4 janvier 2018 en France; a commencé avec la déception de Cannes, mais s'est terminée par une sortie a l'Almanarre avec un vent à 35-40 noeuds.

 

Windsurf session: Almanarre, Hyeres (France)

Données techniques de la session

Vent: Ouest/Nord-Ouest, 30 nœuds en moyenne, rafales à 40 nœuds.

Plan de l'eau: devant le restaurant Le Robinson (près des rochers partiellement submergés) des vagues assez régulières, jusqu'à près de 2 mètres; vers le centre de la baie, désordonnée petit vagues; plus loin au large des vagues lisses de 2 mètres, parfois se briser. Insidieux shorebreak juste au bord de la mer, sauf devant Le Robinson.

Voile: Ezzy Elite 3,7 2016

Planche: Fanatic Triwave TE 86 2013,  avec des ailerons par défaut.

Poid du planchiste: 70 kgs

Vêtements: Combinaison longue 5 mm, chaussons de 3 mm, mains nues, capuche en néoprène

Température de l'air: 20 ° C

Température de l'eau de mer: 14 ° C

Votre publicite ici

 

DSC 0063

DSC 0113

DSC 0006

 

 

Commentaire

Trahies par les mauvaises prédictions du vent de l'ouest à Cannes Palm Beach (par tous les sites principaux, qui ne corrigeaient leurs informations qu'au dernier moment ...), nous devions aller à Hyères, et tenter le voyage fou Milan-Hyères (1000 km aller-retour) en un jour, pour ne pas gâcher complètement la journée. J'espère ne pas répéter une telle expérience, même si la compagnie agréable (Sergio et Max), et la magie d'Hyères, ont rendu la journée, cependant, positive.

Au cours de notre route vers Hyères, le thermomètre de la voiture est arrivé à 21 degrés. Déjà le printemps dans le sud de la France.

Cette fois-ci, j'ai voulu essayer l'Almanarre (je sors habituellement à La Madrague avec mistral). Dans la revue de Hyères (en Anglais), j'ajouterai les détails de ce spot de Hyères. Ici, je me limite à dire qu'il est décidément différent de La Madrague, et il vaut mieux savoir ce qu'il réserve.

A notre arrivée, j'ai immédiatement mesuré avec l'anémomètre 38 noeuds. J'ai donc pris peu de temps pour comprendre, que j'avais bien fait de charger le 3.7 dans la voiture. Quand on va en France du Sud, il est toujours bon de prendre cette taille ... Sergio a preparé un 4.2, et Max un 4.5, n'ayant pas de plus petites voiles.

Peu après 14h00, nous sommes entrés dans l'eau. Sur place, déjà, une quinzaine de riders principalement locaux (tous équipés de petits équipements), et très peu de kiters!

 

DSC 0002

DSC 0079

 

 

Une fois passé le premier shorebreak, nous nous sommes retrouvés dans un beau champ de bataille. A l'Almanarre, des vagues beaucoup plus grandes se lèvent, avec des conditions favorables au waveriding, près des rochers devant Le Robinson, bien que moins régulières qu'au Coudou ou à Cannes. Près du rivage, le vent était plus orienté du nord, et plus side, tandis que vers le centre de la baie il tournait de l'ouest (plus onshore). Au milieu de la baie, de grosses chops, puis de belles vagues raides à sauter.

Dans la première heure, j'ai été maîtrisé avec le 3.7, et ce n'était pas facile à manoeuvrer, car la navigation elle-même était plutôt difficile. Sur le chemin du retour, j'ai essayé de surfer plusieurs fois sur les vagues, même si le vent, très fort, déterminait une vitesse vraiment excessive en descendant de la vague. Le vent était moins rafaleux dans la première partie de la session (mais, avec des rafales vraiment intenses). Après presque une heure je suis revenu à terre pour me reposer.

DSC 0101

DSC 0112

 

DSC 0131

 

Quand je suis retourné à l'eau, peu après trois heures, il s'est malheureusement produit une légère rotation du vent de NW, avec une légère baisse de vent (puis presque au coucher du soleil, il va tourner à nouveau de l'ouest). Les collines situées immédiatement au nord de l'endroit ont donc rendu le vent beaucoup plus instable, surtout au rivage. Dans cette partie de la session, mon ami Max a mieux roulé avec le 4.5, comme dans les accalmies, le 4.5 lui permettait de garder le planing plus longtemps. J'ai fait ce que j'ai pu avec le 3.7 (il n'y avait pas de temps pour un changement de voile), et suis resté dans l'eau jusqu'à environ 16.00.

 

DSC 0142

DSC 0149

DSC 0162

 

A la fin de la session, nous avons profité d'un spectaculaire coucher de soleil sur la baie d'Hyères (avec quelques planchistes encore dans l'eau profitant d'un vent plus régulier), ce qui nous a rendu malheureux à l'idée de rentrer à la maison.

Aloha. Fabio

 

Cliquez ici, pour la galerie complète de la journée.

 

La traduction française de cet article a été faite principalement avec google translate. Si vous voulez aider à l'améliorer, écrivez-nous. 

Les commentaires à la fin de l'article sont les bienvenus (si vous n'êtes pas enregistré sur Disqus, et que vous ne le souhaitez pas, vous pouvez y accéder avec votre compte sur un Social network). Et rappelez-vous que les commentaires sur facebook disparaissent, alors qu'ici sont éternels.

Envoyez-nous le rapport (même court) de vos sessions avec quelques photos et vidéos, ou vos avis sur les spots et équipements. Nous publierons sur Waterwind, pour les partager avec tout le monde!

Êtes-vous un windsurfer passionné? Voulez-vous collaborer avec nous? Lisez ici, puis!

Si vous souhaitez parrainer Waterwind, et faire de la publicité avec nous, ou placer votre bannière dans cet article, contactez-nous.

Aidez Waterwind.it et soutenez-nous!

Achetez nos gadgets!

 

0
0
0
s2sdefault

Ce site utilise des cookies, y compris de la part de tiers, afin d'améliorer votre expérience et de fournir des services en ligne avec vos préférences. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur l'un de ses éléments, vous autorisez l'utilisation de cookies. Si vous voulez en savoir plus ou vous désabonner de tout ou partie des cookies, consultez la Politique sur les cookies.