Articles

Index de l'article

Pour les débutants, gréer une voile, préparer au mieux la planche pour le windsurf, et évaluer le résultat obtenu, est une opération pleine d'inconnues. Nous recevons de nombreuses demandes à ce sujet sur le forum de Waterwind. Puisqu'une part importante de notre plaisir dépend de la performance de la voile et de la planche dans l'eau, nous avons donc jugé opportun de publier cet article - écrit conjointement par Nico et Fabio - pour soulager les douleurs des «jeunes» windsurfeurs.

 
Guide pour les débutants: préparation du gréement pour la planche à voile

Nous voilà. Après avoir choisi (merci aussi à notre guide du débutant pour le choix de votre matériel), loué ou acheté le matériel pour commencer, il est temps de passer à l'action ... ou presque!

Oui, car si nous nous rendons dans un centre spécialisé comme ceux du sud de la France, ou des Canaries, la planche et la voile sont prêts à être mis à l'eau, sinon nous devrons tout préparer pour notre première aventure. Voyons donc ce deuxième cas.

On aura: le sac dans lequel la voile est conservée, deux poteaux en fibre de verre ou en carbone, c'est-à-dire les deux sections du mât, un tube plus ou moins elliptique, c'est-à-dire le wishbone, un accouplement à bougie avec poulies, désormais toujours équipé du tube d'extension, et le pied de mât, maintenant toujours avec un joint flexible à fixer à la planche, dans le rail sur le pont de la planche à voile.

Le morceau de tube, mentionné ci-dessus, en aluminium (ou carbone), est justement le prolongement, et doit être placé entre le pied de mât et le mât, et sert à allonger le mât juste assez pour la voile que nous possédons. Prenons en compte que, par contre, si la voile a un vario-top, c'est-à-dire une sorte de capuchon en haut, à régler avec un ruban, ou avec des cordes, et que le mât est juste plus long que la poche de mât du même, l'extension ne peut pas être utilisée (cela se produit généralement dans les voiles d'école et dans les petites tailles de voiles de vague). Cependant, il n'est pas certain qu'avec cette solution, le meilleur résultat en termes de performances soit obtenu. Le mât plus long pourrait être plus rigide que celui recommandé pour la voile, qui, par conséquent, pourrait être plus «nerveuse», dans l'eau, avec des accélérations plus brusques induites à la planche.

 

 Windsurf tavola vela spiaggia

 

Du côté de la planche, nous aurons: la planche, la dérive rétractable (dans les planches pour le débutants), l'aileron attaché sous la poupe, et le pied de mât, très souvent, maintenant on dirait toujours pour l'équipement moderne, intégré au joint flexible (l'ensemble s'appelle pied de mât); c'est un composant qui sera vissé dans le rail de la planche, et connecté seulement au dernier moment au rig.

Conseil pratique: quelle que soit la présentation qui va suivre, il vaudra mieux préparer et emmener la planche d'abord à la plage, complète avec aileron et pied de mât, et seulement ensuite la voile, surtout en présence de vent moyen ou fort, et dans les endroits où la voile, si laissé seul, pourrait s'envoler. 

 

Liste des articles publiés - site en français (par année)

Ce site utilise des cookies, y compris de la part de tiers. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur l'un de ses éléments, vous autorisez l'utilisation de cookies. Si vous voulez en savoir plus, consultez la Politique sur les cookies.