Apprendre
0
0
0
s2sdefault

Nous recevons, dans le forum de Waterwind, de nombreuses demandes d'aide désespérées de la part de ceux qui ont approché la planche à voile, et qui veulent acheter leur équipement, suivre un cours, ou apprendre une manœuvre. Dans cet article, nous condensons les réponses, avec les conseils déjà donnés à beaucoup, et fournissons d'autres suggestions.

 

Windsurf: un guide pour les débutants lors du choix de l'équipement

Le premier conseil que nous pouvons donner à ceux qui veulent pratiquer la planche à voile est d'acheter leur propre équipement (même utilisé) assez tôt, et de passer autant d'heures dans l'eau que possible..

 

Principianti Torbole

 

En effet, la planche à voile est un sport dans lequel la pratique est essentielle pour rendre les mouvements sur la table, en navigation et en manoeuvres, instinctives et automatiques. Par conséquent, seul un exercice continu et fréquent permet d'atteindre cet objectif. A cet effet, la disponibilité de votre propre équipement vous permet de réaliser beaucoup plus de sorties que vous ne pourriez le faire en louant. Cela ne signifie pas que dans les tout premiers tests, l'embauche dans une bonne école est la méthode la plus évidente et utile pour tester et apprendre à connaître les matériaux.

 

 

Fanatic Viper 190

 

Conseils pour le premier équipement

Le premier équipement de windsurf est composé de:

  1. Planche rigide de 180 à 200 litres, avec dérive basculante rétractable;
  2. Voile sur les 5 mètres; Mât SDM (mât de diamètre standard), adapté à la voile (généralement 430 cm), avec un pourcentage de carbone de 60% (inutile au début de prendre des mats avec un pourcentage de carbone plus élevé et plus cher);
  3. Wishbone en aluminium (également dans ce cas, au début, il est inutile de prendre un boom en carbone), avec la possibilité de réglage de 150-160 cm à 200-210 cm.
  4. Lignes de harnais réglables ou fixes,pour vous attacher à le wishbone avec le crochet du harnais;
  5. Pied de mat; Extension SDM de 30 ou 45 cm;
  6. Ligne de récupération à être attaché à le mat;
  7. Combinaison néoprène adaptée à la saison, harnais, gilet de sauvetage

 

Dans le equipment utilisé, avec 700 - 800 euros environ, on peut trouver tout le matériel énuméré du point 1 au 6; Pour les combinaisons, les harnais et les gilets de sauvetage, en privilégiant les nouveaux matériaux, il faut prendre en compte un autre 200 - 300 euros (nous envisagions d'acheter un combinaison court, ou pour la saison intermédiaire, même si, pour les raisons expliquées plus haut, nous vous conseillons de vous équiper le plus rapidement possible pour sortir toute l'année)).

Nous avons considéré une personne avec un poids moyen de 70-80 kg. Les personnes plus légères (60 kg) peuvent opter pour des planches avec un volume légèrement inférieur (160-180 litres). Seulement pour ceux qui sont vraiment lourds (100 kg) nous l'entendrions recommander des planches de volume d'environ 220 litres, étant donné la taille et le poids considérables de ces planches, et les difficultés conséquentes dans le transport de tels équipements.

Tous les fabricants ont un modèle de planche pour débutants avec dérive basculante, et un produit vaut l'autre.

Les planches rigides pour débutants sont plus performantes, mais elles sont plus maniables que les écoles qui ont un emplacement fixe, et qu'elles doivent déplacer la planche seulement du lieu de stockage à la plage d'entrée dans l'eau. 

Le poids non indifférent et les problèmes de transport peuvent s'orienter vers l'achat d'une planche à voile gonflable. Aujourd'hui, certaines marques (par exemple Starboard et JP) ont développé des produits qui sont valables et adaptés aux débutants, pour lesquels les performances inférieures, notamment en stabilité sur plané, par rapport aux planches rigides, ne sont pas importantes.

Malheureusement, ce sont des produits récents, actuellement difficiles à trouver sur le marché de l'occasion (2017) à des prix raisonnables, et pour lesquels nous devons être disponibles pour payer au moins 500 euros.

Dans tous les cas, qu'il s'agisse d'une planche rigide pour débutant ou d'une planche gonflable, nous insistons sur la nécessité d'équiper la planche, en plus de l'aileron arrière, d'une dérive centrale basculante (planches rigides) ou d'une dérive centrale, généralement fixe (et démontable), dans le cas de planches gonflables. En fait, les débutants ont tendance à dériver dans la navigation (c'est-à-dire à courir sous le vent), et les erreurs de manœuvre ne font qu'accentuer le problème. De plus, les planches gonflables, même si elles s'améliorent beaucoup de ce point de vue, ont des rails plus arrondis (bords) qui s'opposent à moins de résistance à la dérive. Par conséquent, il est important que la planche compense l'incapacité plus ou moins important de remonter le vent des débutants (souvent liée à l'incapacité d'identifier la direction exacte d'où vient le vent).

 

DSC 0001

 

Quant au le rig  (voile, et éléments qui servent pour le monter), je ne pense pas qu'il y ait beaucoup à dire au-delà de ce qui a déjà été suggéré plus haut, sauf que dans le cas des enfants qui veulent faire de la planche à voile, il est conseillé d'utiliser un rig spécial avec des voiles de 2 ou 3 mètres carrés, et particulièrement avec le wishbone et le mât extrêmement légers, qui peuvent considérablement réduire l'effort des plus petits. Important, à cet égard, est la hauteur de le wishbone: le rig doit être de la bonne taille pour s'assurer que le wishbone est à hauteur d'épaule de l'enfant. Un wishbone plus élevé, par exemple, signifie que l'enfant n'est pas capable de opposer une résistance efficace à le rig lorsque les rafales arrivent.

Conseils pour l'achat d'équipement plus avancé

Pour ceux qui ont déjà fait les premiers pas, ou pour ceux qui ont appris vite, la planche des débutants est limitant, et ne permet pas de progresser plus loin, et d'apprendre facilement à glisser, à cause du poids. Par conséquent, quand on peut naviguer au près, lofer et abattre à volonté, et virer au vent ou empanner, il se pose le besoin d'avoir un volume plus léger, plus faible et une planche plus performante, et au moins 2/3 voiles.

En général, le prochain planche pour progresser est une planche de freeride avec un volume d'environ 140-150 litres (encore une fois compte tenu du poids du un planchiste de 70-80 kg). Pour les personnes plus légères, vous pouvez passer à 130 litres; pour ceux qui sont plus lourds (90-100 kg), il vaut peut-être mieux rester sur 160 litres.

Quant aux modèles, le choix est large. Voici une liste d'exemples:

- Tabou Rocket

- RRD Firemove, RRD Z ride o fireride (firemove, plus récent et cher)

- Starboard GO, AtomiQ o Carve

- Jp Magic Ride, o X-Cite Ride

- Fanatic Gecko

 

Planche a voile Freeride de 146 litri (JP X-Cite Ride)

 

Si vous voulez avoir un aperçu des derniers produits freeriders de marques différentes, ou si vous voulez comprendre le caractère différent des palnches, vous pouvez lire cet article sur les 2017 modèles freeriders (en anglais). Parmi les différents modèles de planches freeride, il est préférable de choisir, à ce niveau, ceux qui permettent de placer les straps dans de nombreuses positions différentes, de manière à les arranger plus au centre et en avant au début, le plus en arrière et sur le côté, apres, comme vous progressez.

Récemment, les planches de freeride ont tendance à devenir plus large (80-85 cm en moyenne), comparé aux boards freeride il y a quelques années (70-75 cm). Cela signifie que les planches peuvent glisser plus facilement et sont plus stables dans la navigation et les manœuvres. Personnellement, je crois, cependant, que, si elles ne sont pas trop court (par exemple, Tribord AtomiQ), sur le clapot (chop), ils ont tendance à rebondir de façon agaçante.

A ce niveau, sauf si vous avez un budget important (mais, cependant, serait de l'argent gaspillé), je ne juge pas nécessaire d'acheter la version carbon de la planche, plus rigide et léger, avec des facilités supplémentaires à entrez dans la glisse. Vous ne seriez pas en mesure, en général, d'exploiter pleinement son potentiel.

En ce qui concerne les voiles, compte tenu que vos sorties auront toujours lieu avec une intensité de vent ne dépassant pas 20-25 noeuds, je vous conseillerais de commencer à vous équiper d'une voile de 6-7 mètres carrés (toujours freeride, ou allround), et un sur 5-5.5 mètres carrés (poids du planchiste toujours autour de 70-80 kg). Les planchistes plus légers opéreront pour les voiles dans la limite inférieure des fourchettes indiquées ci-dessus.

La voile le plus grand et le plus puissant vous aidera à obtenir et gérer les premiers glissements, avec un vent d'environ 15-18 nœuds. Le plus petit vous servira si vous voulez sortir avec des vents de 20 à 25 noeuds (mais y arriver par degrés), ou avec un vent très léger, pour vous entraîner à des tricks très didactiques (par ex. back winded, Hely tack), préparatoire à l'apprentissage de manœuvres plus avancées. Je resterais encore sur le wishbone de l'aluminium d'une taille correspondant aux les voiles choisies, et les mats avec des pourcentages de carbone de 60-80%. Pour le mat nécessaire pour assembler la plus petite voile, je commencerais plutôt à m'orienter sur un mat Rdm (mât de diamètre réduit), plus robuste, et qui pourrait rester avec vous plusieurs années.

 

Gun Sails Torro 6,3 (All round voile)

Exceptionnellement, surtout dans le cas de planchistes légers débutant, comme des enfants, la première planche est immédiatement une planche (toujours freeride pour la plupart) de volume modeste, de l'ordre de 120-130 litres. Si ces débutants, se révèlent être rapide à apprendre, alors passer rapidement à des planches de litrage modestes (90-110 litres), peut-être avec le shape freestylewave.

En dehors de ces cas spécifiques, généralement ceux qui auront appris à planer et manœuvrer décemment sur une planche de freeride de volume intermédiaire, devront choisir "quoi faire en tant qu'adultes", aussi parce que, peut-être, ils vont vouloir sortir en mer avec le premier petites vagues. De plus, même avec des mers agitées, lorsque le vent dépasse les 20-25 nœuds, les planches d'un volume supérieur à 120-130 litres, avec des ailerons de plus de 30 cm, deviennent peu confortables car elles résistent trop à l'eau (vous aurez l'impression d'une planche dure sous vos pieds), et pas très maniable. Par conséquent, inévitablement, le besoin se fait sentir d'aller encore plus loin en volume, et peut-être de changer de shape.

Pour ceux qui ne veulent pas se diriger vers les boards de slalom (car la vitesse n'est pas leur passion), nous soulignons ce article sur les particularités des boards freestylewave et wave (en anglais).

 

RRD FSW 111 2010

 

Il est également important de souligner que pour naviger avec des planches plus petites, il est essentiel d'apprendre le waterstart. En réalité, cela ne doit pas être considéré comme une manœuvre avancée, mais une manœuvre de base qui devrait être apprise dès que possible.

 

Corrélation de l'intensité du vent - surface de la voile - planche utilisée

Pour finir cet article, et pour ceux qui souhaitent commencer à penser en perspective ..., nous proposons notre table de correspondance actuelle et personnelle entre l'intensité du vent, la surface en mètres carrés des voiles, le volume et le shape de la planche, employés lors de nos sessions. Noter que notre poids est d'environ 70 kg, et l'écrivain est un planchiste de niveau intermédiaire. Les planchistes plus avancés pourront utiliser différentes planches, arrivant, dans des conditions de séries de vagues, au des planches de 60-70 litres (trifin ou quad, selon les goûts). Nous ajoutons également que l'option de freeride pour les vents légers, peut être un choix optionnel, requis seulement si vous voulez toujours glisser. Si, d'un autre côté, vous en avez marre d'aller et venir, et vous préférez renoncer toujours à la glisse, en privilégiant la possibilité d'avoir une planche et une voile plus maniables, pour pratiquer des tricks avec des vents légers, vous pouvez même sortir, dans ces conditions, avec un FSW/freestyle sur les 100 litres, et avec une voile allround/wave/freestyle également d'une taille plus petite que celle montrée dans le tableau.

 

Intensité du vent (kts) Plan d'eau Volume (litres) et shape de la planche Mesure (mètres carrés) et type de voile
10 -15 plat ou chop moins d'un mètre 115 freeride 6,5 freeride
 16-18  chop maximum d'un mètre 106 FSW (aileron de série de 32)  6,4-5,8 allround/wave
 20-22 chop ou vague de 1-1,5 mètres

 106 FSW (aileron FSW de 25);

86 wave trifin (comme singlie fin),

si le vent est très constant

 5,5 allround/wave
 25 vague au plus 2 mètres  

106 FSW (aileron FSW de 25);

86 wave trifin, si le vent est très constant/87 quad

 4,7 wave

 

 30 vague au plus 2,5-3 mètres  86 wave trifin (si les vagues sont ordonnées)/87 quad  4,2 wave

Supérieur à 30 noeuds et jusqu'à 40

(quand c'est plus fort je ne sors pas)

vagues jusqu'à 4 mètres (en mer),

2/3 mètres près du rivage

 86 wave trifin (si les vagues sont ordonnées)/87 quad
 3,7 wave 

 

 

Aloha. Fabio

 

Lisez aussi l'article sur la théorie du glissement (en anglais).

 

La traduction française de cet article a été faite principalement avec google translate. Si vous voulez aider à l'améliorer, écrivez-nous. 

Les commentaires à la fin de l'article sont les bienvenus (si vous n'êtes pas enregistré sur Disqus, et que vous ne le souhaitez pas, vous pouvez y accéder avec votre compte sur un Social network). Et rappelez-vous que les commentaires sur facebook disparaissent, alors qu'ici sont éternels.

Envoyez-nous le rapport (même court) de vos sessions avec quelques photos et vidéos, ou vos avis sur les spots et équipements. Nous publierons sur Waterwind, pour les partager avec tout le monde!

Êtes-vous un windsurfer passionné? Voulez-vous collaborer avec nous? Lisez ici, puis!

Si vous souhaitez parrainer Waterwind, et faire de la publicité avec nous, ou placer votre bannière dans cet article, contactez-nous.

Aidez Waterwind.it et soutenez-nous!

Achetez nos gadgets!

 

0
0
0
s2sdefault

Ce site utilise des cookies, y compris de la part de tiers, afin d'améliorer votre expérience et de fournir des services en ligne avec vos préférences. En fermant cette bannière, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur l'un de ses éléments, vous autorisez l'utilisation de cookies. Si vous voulez en savoir plus ou vous désabonner de tout ou partie des cookies, consultez la Politique sur les cookies.